Philo en seconde : un appel d’offres à saisir

Envoyer Imprimer

« À partir de la rentrée 2011, des interventions de professeurs de philosophie en classe de seconde et dans les trois séries de 1e générale du lycée pourront être développées et organisées dans le cadre des projets d'établissement et dans le respect des marges d'autonomie offertes par la réforme du lycée », annonce une circulaire parue au BO du 3 mars.

Ce texte, adressé « aux recteurs d'académie ; aux IA-IPR ; aux proviseurs ; aux professeurs » et diffusé courant février, lance l'expérimentation de l'enseignement anticipé de la philosophie annoncé par Luc Châtel en novembre dernier, dans le cadre d'un appel à projets. Le recteur est chargé « d'organiser le recensement des projets proposés par les établissements et de fixer les modalités de sélection et d'évaluation des projets, en lien avec les IA-IPR de philosophie ».

Selon les académies, l'appel d'offres est transmis aux établissements ou non par l'administration rectorale.

La date butoir pour les envois rectoraux à la Dgesco aura lieu avant le 31 mars. « Même si la période focalise les attentions de chacun vers d'autres problématiques, il serait regrettable que nos établissements ne puissent s'engager dans cette expérimentation d'autant que le regard philosophique interroge le sens», insiste Jean-Marc Petit, en charge du pôle lycées au Sgec.

Les établissements du réseau intéressés par cette expérimentation sont donc invités à se manifester auprès des autorités académiques pour leur rappeler la singularité des propositions de l'enseignement catholique. Le pôle lycée du SGEC assurera un suivi national de cette expérimentation.

http://www.education.gouv.fr/cid55161/mene1100064c.html